The costs of living with elephants in the areas adjacent to Marsabit National Park and Reserve

Authors

  • Shadrack M. Ngene
  • Patrick O.M. Omondi

Abstract

Crop raiding by elephants is a serious management problem around protected areas in Kenya. This is because of changes in the land use systems in these areas, with crop farming occurring in areas where it did not previously. Crop raiding by elephants was monitored in the area adjacent to Marsabit National Park and Reserve between August 2004 and July 2005 (excluding December 2004 and April 2005 due to rains). A total of 414 farms were raided, with the farmers loosing KES 15,034,610 (USD 208,814) during the period. Crop raiding was higher in August 2005 (KES 5,598,660 or USD 77,759) than in August 2004 (KES 503,960 or USD 6999). Tribal clashes in August 2005 contributed to unguarded farms and consequently elephants were presented with an opportunity to raid. The situation was peaceful in August 2004 and farmers had adequate time to guard their farms using scaring strategies to keep elephants away. There is an urgent need to revive the collapsed fence project in order to reduce the cost incurred by farmers due to elephants raiding their crops.

L’envahissement des cultures par les éléphants est un problème sérieux de gestion des aires protégées au Kenya. Ceci est à cause des changements de systèmes de l’usage foncier dans ces régions, où les cultures existent dans les régions où elles n’existaient pas précédemment. L’envahissement des récoltes par les éléphants a été suivi dans la région adjacente au Parc/Réserve National de Marsabit entre le mois d’août 2004 et le mois de juillet 2005 (à l’exception des mois de décembre 2004 et d’avril 2005 à cause des pluies qui ont rendu les routes de la région d’étude impassables). Un total de 414 fermes a été envahi, les fermiers perdant KES 15.034.610 (USD 208.814) pendant cette période. L’envahissement des cultures était plus élevé au mois d’août 2005 (KES 5.598,660 ou USD 77.759) qu’au mois d’août 2004 (KES 503.960 ou USD 6.999,4). Les violences tribales en août 2005 ont dépouillé les fermes de leurs gardes et par conséquent ont donné aux éléphants une occasion de les envahir. C’était paisible en août 2004 et les fermiers avaient du temps adéquat pour garder leurs fermes. L’envahissement des cultures peut être minimisé si les fermiers augmentent leur vigilance sur les fermes en utilisant des stratégies effrayantes pour tenir à l’écart les éléphants. On doit urgemment raviver le projet de clôture qui s’est effondré pour réduire le coût encouru par les fermiers à cause des éléphants qui envahissent les cultures.

Published

2009-06-30

How to Cite

Ngene, S., & Omondi, P. (2009). The costs of living with elephants in the areas adjacent to Marsabit National Park and Reserve. Pachyderm, 45, 77-87. Retrieved from https://pachydermjournal.org/index.php/pachyderm/article/view/169

Issue

Section

Research