Landscape-level assessment of the distribution of the Sumatran rhinoceros in Bukit Barisan Selatan National Park, Sumatra

Authors

  • Wulan Pusparini
  • Hariyo T. Wibisono

Abstract

We conducted the first systematic survey on Sumatran rhinoceros following a robust patch occupancy framework in 3,500 km 2 of Bukit Barisan Selatan National Park (BBSNP), Sumatra, Indonesia. We surveyed 55 grids (72.25 km 2 ) between November 2007 and July 2008 to generate a reliable estimate of the proportion of area occupied (occupancy) by the Sumatran rhinoceros. Rhinoceros signs, e.g. footprints, dung, tree twists and wallows, were recorded along 833 km of transect routes, and 1-km sampling interval was used to develop detection/non-detection history for each grid. Rhinoceros signs were detected on 11 grids producing a naïve occupancy of 0.2. Occupancy modelling was used to control for imperfect detection probability (P). Based on the Royle/Nichols Heterogeneity model we concluded that Sumatran rhinoceros occupied approximately 32% of the BBSNP area (SE = 0.09). Occupancy can serve as a robust surrogate for an index of abundance in a population-monitoring framework. Further analysis using the multi-season models of the technique on time series data and season/survey-specific covariates can provide management authorities with accurate information about changes in rhinoceros populations and assist in prioritizing conservation actions for the Sumatran rhinoceros in the region.

Nous avons mené une première enquête systématique sur les rhinocéros de Sumatra en suivant un cadre robuste d’occupation du territoire sur une superficie de 3500 km 2 du Parc national de Bukit Barisan Selatan (PNBBS à Sumatra en Indonésie. Nous avons étudié 55 grilles (72,25 km 2 ) entre novembre 2007 et juillet 2008 pour produire une estimation fiable de la proportion de la superficie occupée (occupation) par le rhinocéros de Sumatra. On a enregistré des signes de rhinocéros (par exemple, des empreintes, des crottes, des torsions d’arbres et des vautrements) le long de 833 km des transects et on a utilisé l’intervalle d’échantillonnage de 1 km afin de développer une histoire de détection/non-détection pour chaque grille. On a détecté des signes de rhinocéros dans 11 grilles produisant une occupation naïve de 0,2. Une modélisation de l’occupation a été utilisée pour contrôler la probabilité de détection imparfaite (P). En se basant sur le modèle d’hétérogénéité de Royle/Nichols, nous avons conclu que le rhinocéros de Sumatra occupait environ 32% de la superficie du PNBB (SE = 0,09). L’occupation peut servir comme un substitut robuste pour un indice d’abondance dans un cadre de surveillance de la population. Une analyse plus approfondie utilisant les modèles multi-saisonniers de la technique sur les données de séries chronologiques et des covariables spécifiques saisonnières/par études peuvent fournir aux autorités de gestion des informations précises sur l’évolution des populations de rhinocéros et aider à prioriser les mesures de conservation pour le rhinocéros de Sumatra dans la région.

Published

2013-06-30

How to Cite

Pusparini, W., & Wibisono, H. (2013). Landscape-level assessment of the distribution of the Sumatran rhinoceros in Bukit Barisan Selatan National Park, Sumatra. Pachyderm, 53, 59-65. Retrieved from https://pachydermjournal.org/index.php/pachyderm/article/view/324

Issue

Section

Research