Occurrence of rhinoceros in the Free State, South Africa: a reassessment

Authors

  • Herman L Jordaan
  • Pieter J Fourie
  • Ryk Lues

Abstract

The last rhinoceros in the Orange Free State is believed to have been shot at Renosterkop near Kroonstad in 1842. This is one of nine farms in the present-day Free State Province with rhenoster (rhinoceros in Afrikaans) as a prefix in their names. These place names, and the petroglyph of a rhinoceros made by indigenous people on boulders near Rhenosterkop, indicate the occurrence of rhinos in the area in late historical times. We examined historical photographs, maps and literature to gain a retrospective view of the ecology. We conclude that the habitat could have supported small numbers of white rhinos (Ceratotherium simum), but that there was probably insufficient browsing vegetation for the survival of black rhinoceros (Diceros bicornis) at these sites. Previous evidence of fossilized black rhino skulls from the province was discounted when these were found to be those of a hippopotamus and a predator. The reintroduction of rhinos to the Province began in 1962 when a white rhino was relocated from Natal Province to the Willem Pretorius Game Reserve. Since then, rhino numbers have increased significantly, and there are currently 669 white rhinos and 11 black rhinos on state and private land in Free State Province.

Le dernier rhinocéros de l'État Libre d'Orange aurait été abattu à Renosterkop, près de Kroonstad, en 1842. Il s'agit de l'une des neuf exploitations de la province de l'État Libre où l'on trouve rhenoster (rhinocéros en afrikaans) comme préfixe dans leurs noms. Ces noms de lieux, ainsi que le pétroglyphe d'un rhinocéros fait par des autochtones sur des rochers près de Rhenosterkop, indiquent la présence de rhinocéros dans la région à la fin des temps historiques. Nous avons examiné des photographies historiques, des cartes et de la littérature pour obtenir une vision rétrospective de l'écologie. Nous concluons que l’habitat aurait pu abriter un petit nombre de rhinocéros blancs (Ceratotherium simum), mais qu’il n’y avait probablement pas suffisamment de végétation arbustive pour la survie du rhinocéros noir (Diceros bicornis) sur ces sites. Des preuves antérieures de crânes de rhinocéros noirs fossiles de la province ont été ignorées lorsqu'il a été établi que celles-ci étaient celles d'un hippopotame et d'un prédateur. La réintroduction des rhinocéros dans la Province a commencé en 1962 lorsqu'un rhinocéros blanc a été transféré de la Province du Natal vers la Réserve de Chasse Willem Pretorius. Depuis lors, le nombre de rhinocéros a considérablement augmenté et on compte actuellement 669 rhinocéros blancs et 11 rhinocéros noirs sur des terres domaniales et privées dans la province de l'État Libre.

Published

2019-11-10

How to Cite

Jordaan, H., Fourie, P., & Lues, R. (2019). Occurrence of rhinoceros in the Free State, South Africa: a reassessment. Pachyderm, 60, 67-77. Retrieved from https://pachydermjournal.org/index.php/pachyderm/article/view/35

Issue

Section

Research