The last chance for the Sumatran rhinoceros?

Authors

  • Francesco Nardelli

Abstract

The Sumatran rhino (Dicerorhinus sumatrensis) is very close to extinction in Indonesia. Three major ad hoc meetings, not two as generally reported, to discuss ways to save the Sumatran rhino were held in 1984, 1993 and 2013. Their targets have never been achieved. Despite the great efforts of the participants and other parties, the world population of D. sumatrensis has collapsed during the last 30 years from over 800 to fewer than 100. Besides worldwide phenomena like habitat loss and poaching, other specific causes lie behind this tragedy. The status of the Sumatran rhino has been optimistically overestimated. Precious time is being wasted in finding theoretical solutions rather than implementing the recommendations of these meetings. Political will to save the habitat and protect the species is lacking. After carefully evaluating the present Sumatran rhino conservation status, a breeding project greater than those so far managed has to go ahead as soon as possible to support the ongoing in situ programme and form a viable population in controlled environments for future reintroductions into the wild.

Le rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis) est très proche de l’extinction en Indonésie. Il y a eu trois grandes réunions ad hoc et pas deux comme on l’a généralement signalé, organisées en 1984, 1993 et 2013 afin de discuter les voies et moyens pour sauver le rhinocéros de Sumatra. Leurs objectifs n’ont jamais été atteints. Malgré les efforts des participants et d’autres parties, la population mondiale de D. sumatrensis s’est effondrée à partir de plus de 800 rhinocéros à moins de 100 rhinocéros au cours des 30 dernières années. Outre les phénomènes à travers le monde comme la perte de l’habitat et le braconnage, il existe d’autres causes spécifiques derrière cette tragédie. La situation du rhinocéros de Sumatra a été surestimée avec optimisme. On gaspille un temps précieux dans la recherche des solutions théoriques plutôt que dans la mise en œuvre des recommandations de ces réunions. La volonté politique de sauver l’habitat et de protéger l’espèce fait défaut. Après avoir soigneusement évalué l’état actuel de la conservation du rhinocéros de Sumatra, un projet de reproduction plus grand que ceux gérés jusqu’ici doit être mis en place dès que possible pour soutenir le programme in situ déjà en cours et former une population viable dans des environnements contrôlés en vue des réintroductions futures dans la nature.

Published

2014-06-30

How to Cite

Nardelli, F. (2014). The last chance for the Sumatran rhinoceros?. Pachyderm, 55, 43-53. Retrieved from https://pachydermjournal.org/index.php/pachyderm/article/view/353

Issue

Section

Management